Dix Nouveaux Commandement


Sujet: dix Nouveaux Commandements, revisités sur la base des anciens dans une optique plus moderne où Dieu est remplacé par la conscience de soi.

Date: Décembre 2019


1. 

« Ce qui te plaît tu adoreras et aimeras parfaitement. »

2.

« Ta personne tu respecteras, fuyant mensonges et ingratitude. »

3.

« Souviens-toi des jours où tes passions se manifestent pour les vivre pleinement. »

4.

« Tes amis tu écouteras et honoreras, ainsi que tous ceux qui t’auront aidé jusque-là. »

5.

« Tu chériras la vie et l’entièreté des leçons qu’elle t’apporte. »

6.

« Tu bâtiras et maintiendras une confiance solide entre toi et tes proches. »

7.

« Si ton bonheur implique le malheur d’autrui, tu agiras pour lui offrir un compromis adéquat. »

8.

« Tu seras vrai et honnête face à l’adversité. »

9.

« Ce que tu désires chez ton prochain, tu enquerras auprès de lui sur comment l’obtenir par toi-même. »

10.

« Tu enrichiras l’âme de ton prochain comme ton bien le plus précieux. »

Dix Nouveaux Commandements, une proposition de Plume Synthétique.

Note:

Voilà mes dix nouveaux commandements, ou Néo-Décalogue. Ce texte plutôt court s’inscrit dans un challenge d’écriture auquel j’ai participé avec des amis, le thème du jour était “Précieux”. Quoi de plus précieux que d’explorer des manières de vivre sa vie au mieux? La proposition initiale est que l’on ne peut prétendre au bonheur sans passer par le respect de soi-même.

J’espère que le texte vous a plu. N’hésitez pas à exprimer vos avis en commentaires.

Voir le texte précédent, sur le thème “Souvenir”.

Voir le texte suivant, sur le thème “Zombie”.

Liens de partage

0 Comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. Ceux qui créent nos Souvenirs - Plume Synthétique - […] Voir le texte suivant, sur le thème “Précieux”. […]
  2. Apocalypse en Suisse - Apocalypse en Suisse - Plume Synthétique - […] Voir le texte précédent, sur le thème “Précieux” […]

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code