Moteurs de Raison

Après plus d’une année de travail acharné, je suis heureux de vous annoncer que mon premier roman, “Moteurs de Raison” est prêt à voir le jour !

Moteurs de Raison couverture Léo Perret
Moteurs de Raison couverture Léo Perret
La magnifique couverture, réalisée par le talentueux Zipou-Shin – https://www.instagram.com/zipoushin/

Voici donc quelques questions afin de satisfaire votre curiosité. N’hésitez pas à m’en poser d’autres qui vous viendraient à l’esprit, ici ou sur Twitter.

De quoi ça parle ?

Le récit se déroule au 24e siècle. L’humanité s’est installée autour d’étoiles voisines du Soleil. Cependant, elle n’est pas capable de dépasser la vitesse de la lumière, limite absolue du monde physique. Cela signifie que les temps de communication entre colonies se mesurent en années, et les temps de trajet en siècles. Par conséquent, ces communautés sont isolées et vulnérables.

L’histoire prend place dans l’une de ces colonies. Il s’agit d’un thriller technologique avec des éléments d’enquête, de mystère, d’exploration et de combats. Je vais éviter de trop en dire pour ne pas spoiler, alors voici le résumé:

Moteurs de Raison résumé Léo Perret

Vous l’aurez compris, nous avons une intrigue sur plusieurs échelles: un univers humain en pleine expansion et les difficultés que cela implique, mais aussi une dimension plus personnelle, celle d’un jeune homme qui essaye de s’habituer à un monde qu’il ne connaît que de loin.

En parallèle, nous suivrons les pérégrinations d’une autre protagoniste, Constantine, dont la quatrième de couverture nous fournit un petit aperçu!

A qui s’adresse “Moteurs de Raison” ?

“Moteurs de Raison” s’adresse à n’importe quel lecteur ou lectrice qui éprouve un intérêt pour les thèmes classiques de SF tels que l’Intelligence Artificielle, la robotique et la conquête spatiale, et qui aimerait s’imaginer des futurs qui stimulent l’imagination tout en restant ancrés dans une certaine vraisemblance. Les sujets techniques sont compréhensibles même avec peu de connaissances préalables: les retours que j’ai reçu jusqu’à présent étaient du même avis.

Toutefois, étant donné la présence de quelques scènes gores, je déconseille la lecture aux moins de 16 ans.

L’espace, L’IA, la robotique, ce sont des sujets qu’on a vu et revu. Qu’est-ce que ton histoire leur apporte de nouveau ?

L’intérêt de la SF, c’est qu’elle se renouvelle, on la perçoit différemment en 2020 qu’en 1930 ou en 1960. Le monde évolue rapidement, si bien qu’il vaut toujours la peine de traiter ces sujets avec un œil neuf. Pour se concentrer sur le cas de “Moteurs de Raison”, je citerais également les points suivants:

  • Une attention accordée aux détails, en particulier en ce qui concerne les aspects scientifiques et technologiques et leur vraisemblance. En travaillant sur ce roman, j’ai rédigé un article listant certaines des erreurs qu’on trouve le plus communément dans la SF, tout en tâchant d’appliquer mes propres conseils. Ai-je réussi ? Pas à 100%, mais suffisamment pour que je puisse considérer “Moteurs de Raison” comme de la “Hard” SF.
  • Une volonté de s’éloigner des clichés au sujet de la SF, véhiculés notamment par le cinéma grand public. Par exemple sur les questions concernant l’Intelligence Artificielle et l’influence qu’elle peut avoir sur une société. Je m’efforce d’aborder cette question avec nuance, à travers plusieurs points de vue contrastant les uns avec les autres.
  • Enfin, j’y ajouterai ma connaissance de la mécanique orbitale, qui me vient tout droit de Kerbal Space Program, un jeu incroyable sur lequel je cumule environ 750 heures d’expérience…

Quelle est la taille de “Moteurs de Raison” ?

C’est un beau bébé A5 de 530 pages, qui pourra se faire une jolie place dans votre bibliothèque:

Moteurs de Raison dos Léo Perret

Où peut-on l’acheter ?

L’e-book est disponible sur la plate-forme Kindle d’Amazon. Quant à la version brochée, elle est commandable sur thebookedition.com, sur amazon.fr! J’espère aussi voir le livre dans certaines librairies, mais ça se fera plus tard.

Pourquoi avoir écrit un livre ?

Pour faire simple: je n’avais plus d’excuses pour ne pas le faire.

Écrire un roman de SF, en particulier un Space Opera, j’en rêve depuis l’âge de 10 ans. J’ai fait quelques timides tentatives, mais le passage à la vie d’adulte est un processus long et complexe, plein d’émotions et d’incertitudes. Je me suis donc cantonné à des histoires courtes et à du jeu de rôle. Puis, après les études est venue la carrière. Je n’ai que peu écrit durant ce temps. Ce n’est qu’en début 2020 que je me suis attelé au projet avec sérieux, sur la base d’une idée qui me trottait dans la tête depuis un moment. Voici le résultat et j’en suis très heureux !

“Moteurs de Raison” est un titre auto-édité, pourquoi ?

J’ai longuement comparé les options de l’auto-édition vs l’édition “traditionnelle”, et l’idée de gérer un tel projet de A à Z m’est apparue comme la plus intéressante. C’est l’occasion de faire usage non seulement de mes compétences d’écrivain, mais aussi de ma formation en école de commerce.

Est-ce qu’on peut avoir un aperçu ?

Vous pouvez lire le chapitre 1, disponible sur ce site.

Vous pouvez également consulter une carte de la Géode, ainsi que des extraits décrivant la Géode et son univers.

Comment s’est déroulé le processus de création ?

Facile, le livre s’est écrit lui-même et je n’ai pas eu besoin de faire d’efforts.

Un mot: une torture. On a souvent cette image romancée de l’écrivain porté par sa muse, alignant des phrases parfaites sur la page avec une facilité déconcertante. S’il y a bien une chose que j’ai réalisée après un an de travail, c’est que cette vision est un mythe fallacieux!

Après avoir passé cinq mois à écrire tous les soirs ou presque, généralement entre 21h et minuit, j’ai consacré les cinq mois suivants à tout réécrire sur la base de feedbacks de lecteurs tests, ou “bêta-lecteurs” comme on les appelle dans le jargon. Écrire un livre, c’est de la sueur, de la passion, des émotions et des incertitudes dont je ne soupçonnais pas l’ampleur (j’ai peut-être aussi développé un petit côté masochiste au cours du processus).

Tous vos câlins sont les bienvenus!

As-tu des projets de livres futurs après “Moteurs de Raison”?

Oui. Cette expérience m’a appris énormément sur le processus de création et de publication d’un roman. Et ce sont des compétences je compte bien mettre à profit à l’avenir afin de me perfectionner ! Tout ce que je vous dirai est que je compte rester dans la SF. C’est un genre qui me plaît et où je pense sincèrement avoir quelque chose à apporter.


C’est tout pour le moment! Je vous laisse sur une interview à laquelle j’ai pris part, sur le thème passionnant de la bêta-lecture:


Plume synthétique Blog Léo Perret

Liens de partage

0 Comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. Carte de la Géode - Moteurs de Raison - Plume Synthétique - […] avoir dévoilé la magnifique couverture de mon roman, Moteurs de Raison, il est temps de présenter le cadre dans…
  2. Moteurs de Raison - Chapitre 1 - Plume Synthétique - […] le chapitre 1 de Moteurs de Raison, mon roman SF qui sortira le 28 avril. Pour en savoir plus…

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code